Souvent associé aux places d’honneur sur le Tour de France, le français de la Groupama-FDJ a ouvert son compteur lors de cette 18e étape à Pau. Emmené parfaitement par son équipe au sprint, Arnaud Démare a déboité au dernier moment pour l’emporter… devant un autre français, Christophe Laporte.


 

Enfin victorieux ! Rescapé des étapes montagneuses, Arnaud Démare a souffert dans les cols mais n’a jamais lâché pour rallier les arrivées dans les délais. En difficulté dans les Alpes puis les Pyrénées, Arnaud Démare était souvent sur le fil du rasoir mais toujours présent les lendemains aux départs. En effet, bon nombres n’ont pas réussit à arriver dans les temps mais des gros bras restaient présent dont l’incontournable Peter Sagan.

Hier, le sprinteur allemand aux multiples victoires sur le Tour de France, André Greipel a qualifié sur Twitter Arnaud Démare de tricheur. Une accusation concernant la montée du français dans le dernier col de l’étape “trop rapide” selon lui pensant qu’il aurait bénéficié d’une aide extérieure. Il s’est malgré tout excusé et grâce aux moyens technologiques que dispose l’organisation, Arnaud Démare n’a au final pas bénéficié d’aide extérieure. Une accusation qui l’a enragé puisqu’il annonçait ce matin vouloir remporter cette étape. Un mal pour un bien finalement?

L’équipe Groupama-FDJ a réalisé un excellent travail aujourd’hui. Bien emmené par son poisson pilote Jacopo Guranieri aux 200 mètres, Arnaud Démare a réalisé un sprint quasiment parfait. Il s’est permit de reléguer ses principaux rivaux restants à des places relativement lointaines. Hormis Kristoff troisième, on retrouve Degenkolb septième et Peter Sagan huitième. Seul un français de la formation Cofidis lui a donné du fil à retordre. Christophe Laporte en jambes, a du se contenter d’une seconde place après deux tops 5 depuis le début de ce Tour.

Le Tour de France d’Arnaud Démare est sauvé. Après deux semaines compliqués, le sprinteur a retrouvé le sourire mais en gardant un oeil sur Les Champs-Elysées. Un beau travail d’équipe.

Revivez le sprint final