Comme le veut la tradition, le tenant du titre ouvre le bal sur le “Centre Court”. Roger Federer, vainqueur l’an passé, faisait donc son entrée dans le tournoi contre le Serbe Dusan Lajovic.


Vainqueur à Stuttgart et finaliste à Halle, Roger Federer entame son tournoi de Wimbledon avec l’objectif de gagner un neuvième titre à Londres. Opposé à Dusan Lajovic, le Suisse a parfaitement maîtrisé son match pour venir à bout du Serbe en trois manches (6-1 ; 6-3 ; 6-4) et 1h19 de jeu. Après un tournoi de Halle “moyen”, Federer se rassure grandement sur son premier tour. Il affrontera Lukas Lacko ou Benjamin Bonzi au prochain tour.

Toutefois, malgré l’entrée en jeu du maestro, les regards étaient portés sur sa tenue. En effet, alors que les rumeurs s’amplifiaient ces derniers jours, Roger Federer et Nike se sont séparés. La marque à la virgule et la légende Suisse ne sont plus en contrat depuis le mois de mars et n’auraient pas réussi à se mettre d’accord pour un renouvellement. Conséquence, pour la première fois depuis le début de sa carrière, Roger Federer a disputé un match sous d’autres couleurs que celles de Nike. Le Suisse disputera donc le tournoi avec Uniqlo et sans son légendaire logo  “RF”, qui appartient à Nike. Le Suisse a néanmoins précisé en conférence de presse que son logo allait lui revenir : “Ce sont mes initiales, elles m’appartiennent, à partir de l’année prochaine les gens pourront acheter des produits avec mes initiales”