Vainqueur de Wimbledon pour la quatrième fois de sa carrière, Novak Djokovic a disposé de Kévin Anderson (6-2 ; 6-2 ; 7-6). Au delà du fait de remporter son treizième titre du Grand Chelem, le Serbe signe son retour après quelques mois douloureux.


D’une victoire homérique face à Rafael Nadal, Novak Djokovic a prouvé à la planète tennis et à lui-même qu’il était encore capable de se battre avec les meilleurs. Ce succès acté, il ne lui manquait qu’une seule marche pour concrétiser son retour, à savoir un titre. Un an après après avoir abandonné en quart de finale de Wimbledon, le “Djoker” se relance en remportant le tournoi pour la quatrième fois. De longs mois de galères se sont écoulés pour “Nole”, une blessure et une opération au coude l’ont obligé à rester en dehors des courts pendant six mois avant de reprendre en début d’année. Toutefois, son début d’année n’était pas optimal, en difficulté, le Serbe n’était pas prêt. Mais au fur et à mesure, Djokovic est revenu et ses efforts payent enfin. Passé à un point du titre au Queen’s contre Marin Cilic, le Serbe savait qu’il ne lui manquait que très peu avant de regagner un tournoi majeur. Et c’est à Wimbledon, dans un endroit très spécial, que Novak Djokovic regoûte aux joies de la victoire en Grand Chelem.

Néanmoins, le chemin à été long et dur. Le Serbe a refait appel à son ancien coach de toujours, Marian Vajda et depuis la mayonnaise a repris. Montrant de bonnes choses sur terre battue (demi-finale à Rome, quart de finale à Roland Garros), le Serbe était ressorti toutefois insatisfait après sa défaite surprise contre Marco Cecchinato… Déclarant en conférence de presse n’être pas sur de jouer la saison sur gazon (en raison de la colère), le Serbe ressort un mois plus tard vainqueur de Wimbledon. N’ayant plus de problèmes physiques, ayant retrouvé la confiance, ayant retrouvé son coach, ayant également retrouvé ses fondamentaux de jeu, Novak Djokovic peut désormais affirmer qu’il est de retour. Ce titre du Grand Chelem est la meilleure réponse mais celui-ci signifie également que le Big4 est toujours là puisque les deux autres vainqueurs de majeur cette saison sont Roger Federer et Rafael Nadal. Désormais 10 ème mondial grâce à sa victoire aujourd’hui, le Serbe peut désormais espérer de retrouver TOUS les sommets.