C’est une forte et longue histoire d’amour entre Novak Djokovic et le tennis français. Que très peu défait par des joueurs tricolores, Novak Djokovic a du bataillé pour venir à bout de “Manna”.


Adrian Mannarino n’a pas créé l’exploit aujourd’hui. Ayant pourtant le premier acte dans sa poche, le joueur français a ensuite baissé de rythme dans la chaleur et l’humidité de Cincinnati. Invaincu face aux français depuis 2014, Novak Djokovic n’était pas dans son assiette aujourd’hui. Malade et gêné par des maux de ventre, le Serbe n’exerçait pas un rythme infernal sur le GrandStand de Cincinnati. A court de solution, l’homme aux 13 titres du Grand Chelem se voit rapidement être menacé par son adversaire et finit finalement par être breaké avant de perdre le set. Ensuite, le Serbe a redressé la barre et a attendu que son adversaire baisse de rythme pour contrôler la rencontre. C’est néanmoins dans la douleur que Novak Djokovic se qualifie pour les huitièmes de finale (4-6 ; 6-2 ; 6-1), où il pourrait retrouver Grigor Dimitrov et ainsi poursuivre sa quête au “GoldenMasters”.