En ouverture de la 3e journée de L1, l’Olympique Lyonnais s’est imposé 2-0 face à Strasbourg sur la nouvelle pelouse du Groupama Stadium.


Bruno Génésio a décidé de titulariser seulement un de ses deux mondialistes en la personne d’Anthony Lopes pour ce match face à Strasbourg. Nabil Fekir débute donc la rencontre sur le banc, tout comme la nouvelle recrue Jason Denayer. Maxwel Cornet, en partance pour la Bundesliga, n’est pas dans le groupe.

Le match débute sur un petit rythme. Ce sont les visiteurs qui se procurent la première grosse occasion. Carole saisit sa chance à 25 mètres du but lyonnais. Anthony Lopes se détend parfaitement pour repousser la tentative du strasbourgeois (28e minute). Mais ce sont bien les rhodaniens qui vont ouvrir le score. Avec de la réussite, Terrier est servi en profondeur dans la surface adverse et ouvre bien son pied pour tromper le portier alsacien (1-0, 42e minute). L’ancien strasbourgeois n’a pas célébré son but.

Au retour des vestiaires, les lyonnais se montrent plus virulents qu’en première période. Traoré d’abord est tout près de doubler la mise mais Sels, le gardien alsacien, détourne en corner sa puissante frappe (50e minute). Puis c’est Tousart qui voit sa reprise passer de peu à côté sur un corner tiré par Memphis (52e minute). Les Gones vont se mettre à l’abri quelques minutes après l’heure de jeu. Au bout d’une superbe action collective partant du poteau de corner lyonnais, Martin Terrier sert Memphis en une touche. Ce dernier accélère et trouve Traoré dans la surface adverse. En deux crochets, l’attaquant lyonnais efface le portier et un défenseur strasbourgeois avant de finir en force (2-0, 66e minute).

Le public du Groupama Stadium a réservé une ovation pour la sortie de Martin Terrier pour son premier match en tant que titulaire et son premier but sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais (75e minute). Le public s’est levé quelques minutes plus tard pour l’entrée en jeu du capitaine rhodanien Nabil Fekir, entré à la place de Diop (80e minute).