Cela était dans l’air du temps, c’est désormais officiel, Fernando Alonso met un terme à sa carrière en Formule 1.

Le pilote espagnol de chez McLaren a publié une vidéo sur son compte Twitter expliquant sa décision, conjointe à un communiqué sur le site officiel de l’écurie britannique.

Il déclare ainsi :

“Après 17 merveilleuses années dans ce sport fabuleux, le temps est venu pour moi de changer de direction et passer à autre chose. J’ai apprecié chaque minutes de ces incroyables saisons et je ne pourrais jamais assez remercier toutes les personnes qui ont contribué a rendre cela si spécial.

Voyons ce que le futur me réserve comme nouveaux défis à travers le monde. J’ai vécu mes meilleures années mais je souhaite explorer d’autres aventures.

Je voudrais remercier tous le monde chez McLaren. Mon coeur sera toujours avec cette équipe. J’ai bâti tant de merveilleuses relations chez McLaren. Ils m’oint donné l’opportunité de courir dans d’autres séries (Indy 500 et Endurance, ndlr). Je me sens plus complet que jamais. 

J’ai pris cette décision il y a quelques mois et il était définitif. Quoi qu’il en soit, je voudrais remercier sincèrement Chase Carey et Liberty Media pour les efforts consentis pour me faire changer d’avis. 

En fin, je voudrais aussi remercier mes anciennes équipes, coéquipiers, concurrents, collègues, partenaires et journalistes et tous ceux qui ont travaillé sur ma carrière en F1. Et plus spécialement mes fans à travers le monde. Je suis sûr que nos chemins se recroiseront un jour”. 

Alonso c’est 17 saisons en Formule 1, 2 titres de champion du monde, 32 victoire, 97 podium, 22 poles positions et 23 meilleurs tours en course.

Alonso n’en dit pas plus sur son avenir à ce jour. Il est encore engagé avec Toyota en Endurance où il a remporté les 24 Heures du Mans. Il vise le titre mondial. Il a déjà eu un apperçu des 500 Miles d’Indianapolis en 2017. Des projets seraient à prévoir en IndyCar. Son rêve de Triple Couronne du sport automobile est plus que jamais d’actualité.

S’il s’agit d’un retrait de la discipline, son communiqué laisse entendre qu’il ne tire pas encore un trait définitif sur la F1, un éventuel retour n’est pas exclu.