C’est la polémique du jour à l’Us Open. Mohamed Lahyani, arbitre du match entre Nick Kyrgios et Pierre-Hugues Herbert, est intervenu au milieu de la partie pour essayer de calmer Nick Kyrgios. S’éloignant de son rôle, cette conversation fait jaser à New York.


Mené 6-4 ; 3-0, Nick Kyrgios proposait un début de match assez quelconque et semblait loin d’être intéressé par sa partie. Toutefois, à ce stade là du match, Monsieur Lahyani est descendu de sa chaise pour avoir une discussion avec le joueur. Après ce fait, l’Australien a totalement changé d’attitude, ce que constate également son adversaire, et empoche 19 des 25 jeux suivant l’échange. Fait extrêmement rare dans le tennis, puisqu’un arbitre n’a nul droit de coacher un joueur… Mais aujourd’hui, Mohamed Lahyani, connu pour être un des meilleurs arbitre du circuit ATP, a commis une légère bévue en adressant ces quelques mots à Nick Kyrgios : “Je veux t’aider, ce n’est pas toi. J’ai vu tes matchs et tu es doué pour ce sport”. Mais peut on réellement considérer cela comme du coaching?

Sans surprise, cet acte a été reporté aux organisateurs du tournoi qui se sont empressés de répondre : “L’arbitre du match est descendu de sa chaise en raison du bruit. Il a d’abord demandé à Nick Kyrgios si tout allait bien, il était inquiet pour lui et lui a informé que le tournoi pouvait lui offrir une aide médicale. Il lui a également signifié que s’il continuait à avoir peu d’intérêt pour le match, il devrait passer à l’action

En conférence de presse, l’Australien a bien entendu été interrogé sur l’action : “Honnêtement, il ne m’a pas coaché. Il voulait juste savoir comment j’allais, si j’étais ok. C’est ridicule de penser qu’il m’a coaché, je ne l’écoutais même pas“.

Coaching ou pas, une chose est sure, Nick Kyrgios est bien revenu dans ce match et s’apprête à jouer Roger Federer au tour suivant. Ayant eu des duels diaboliques dans le passé, ce match s’annonce d’ores et déjà palpitant.