Thomas Léonard, arbitre de la rencontre, risque de se faire taper sur les doigts.. À deux reprises, il a empêché l’ASSE de croire à une potentielle ouverture du score. Un match polémique qui risque de faire parler cette saison autant pour l’utilisation du sifflet et des cartons que pour l’utilisation de l’outil d’assistance qu’est la VAR.


L’ASSE a retrouvé un de ces poumons ce dimanche avec la réouverture du Kop Sud (Crédit photo : ASSE)

Le talent ne suffit pas et les nouveaux attaquants stéphanois ne sont pas encore rodé devant. Ces derniers n’ont pas été réaliste (15 tirs, 5 cadrés) dans une rencontre à sens unique. Les Amiénois repartent pourtant de Geoffroy Guichard avec un point pendant que l’arbitre Monsieur Léonard s’en va lui avec les deux autres points du match. La journée avait pourtant (presque) bien démarré avec la réouverture d’un des deux Kops stéphanois, un Kop qui avait d’ailleurs un message à faire passer à la Ligue de Football Professionnel comme en témoigne l’image ci-dessous :

“Envahis par des Ultras passionnés ? Faites appel à la LFP !” (Crédit : Twitter @JM_Hole_Ass)

Si dans la première période, les Verts ont largement dominé les débats, la paire Perrin / Subotic a un peu inquiété. De nombreux gestes simples ont été raté par un duo pris de vitesse à de nombreuses reprises malgré leur grande expérience. Offensivement l’ASSE revit par rapport à l’an passé. Il faut dire que le recrutement n’y est pas pour rien et les arrivées de Salibur et Khazri ne se sont pas faite sur la pointe des pieds. Le premier a failli obtenir sa première passe décisive sous le maillot stéphanois mais la frappe de Cabella n’était pas assez enroulé pour inquiéter Gurtner. Le second a cru inscrire un splendide second but dans le Chaudron mais il a logiquement été signalé hors-jeu par l’arbitre de touche juste avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, l’avantage sur le terrain est largement stéphanois mais les hommes de Gasset vont buter sur un adversaire qui va se montrer plus coriace qu’Amiens.. La VAR ! Cinq minutes après le retour sur la pelouse, Monsieur Léonard accorde un corner aux stéphanois sur une main amiénoise. Malgré les demandes des joueurs, l’arbitre du jour se refuse à utiliser son outil qui aurait du logiquement accordé un pénalty aux Verts. Malgré la possession avantageuse (61%), la suite de la rencontre a commencé à laissé place à l’agacement et les fautes ont commencé à s’empiler des deux côtés. Lors du dernier quart d’heure, alors que Kolodziejczak réussi à prendre le ballon de la tête et tromper Gurtner, le stade exulte mais pas l’arbitre.. Ce dernier se souvient subitement qu’il peut à tout moment utiliser la VAR et va faire annuler le but stéphanois sur une poussette du buteur stéphanois qui cherchait à échapper de son marquage. Malgré les 6 minutes de temps additionnel, les Verts vont continuer de buter sur le dernier rempart amiénois en grande forme aujourd’hui. Régis Gurtner confirme sa grande forme des saisons passés et risque une nouvelle fois de dégouter bon nombre d’attaquants cette saison.

Seule équipe invaincue avec le Paris Saint-Germain, l’ASSE ne compte qu’une victoire en quatre journées avant un déplacement au Parc des Princes. Des parisiens qui évolueront sans le Champion du Monde Kylian Mbappé mais qui resteront néanmoins plus que dangereux car si les hommes de Thomas Tuchel perdent l’un des deux meilleurs buteurs ex-aequo du championnat il leur reste Neymar également à 4 buts et Di Maria meilleur passeur avec 3 réalisations sans compter la ribambelle d’internationaux prêt à écraser n’importe quelle équipe qu’on leur sert.


Pour suivre l’actu de l’ASSE, suivez UNIS-VERTS