Ex-international français (7 sélections), Lilian Laslandes poursuit sa route dans le football et dans les affaires. Un chemin prévu et anticipé au moment de sa retraite en 2008.

C’est une rencontre pour le moins imprévue. Au détour d’une rue fréquentée en bord de plage à Soulac-sur-Mer (Gironde) se dresse l’ossature encore féroce de Lilian Laslandes. « Pur produit du Médoc », né à Pauillac à quelques kilomètres du lieu de la rencontre, l’ancien footballeur se remémore le chemin parcouru. Un itinéraire particulier jusqu’à son rêve de gosse : être footballeur professionnel. Il fait ses gammes dans les années 90 sous la houlette de Guy Roux à Auxerre. Lilian Laslandes se mue en buteur et devient un attaquant renommé, un puissant joueur qui marquera plus de 100 buts en Ligue 1. Il connaîtra sa première sélection chez les Bleus en octobre 1997 contre l’Écosse… au stade Geoffroy Guichard. « C’est un lieu qui m’a bien réussi pendant ma carrière, j’y ai inscrit plusieurs buts » explique-til, le sourire aux lèvres. L’ambiance du Chaudron l’a marqué. Sa carrière l’amènera aussi à Bastia et Nice, où il la conclura.

La suite de cet article est à retrouver sur Parlons Sports Magazine du mois d’octobre, disponible dans plus de 100 points de dépôts ou le 31 octobre sur parlonssports.fr