Menée 2-0 après la journée d’hier, la France devait compter sur sa paire de double, Nicolas Mahut et Pierre Hugues Herbert, pour se maintenir en vie dans cette finale de Coupe Davis.


Dans une ambiance électrique, le dernier double de l’histoire de la coupe Davis a pris place entre Nicolas Mahut/Pierre Hugues Herbert et Mate Pavic/Ivan Dodig. Complémentaire, les bleus ont vite pris l’avantage en début de match et se sont rapidement montrés les plus forts sur cette rencontre. A l’aise sur le court et portés par un public en folie, les Français ont empoché un break dans chaque set pour mener deux manches à rien (6-4 ; 6-4). L’affaire semblait pliée, surtout avec un break d’entrée au début de la troisième manche. Toutefois, à 2-0, les bleus se sont procurés quatre balles de double break qui ont toutes été sauvées par les Croates. Revigorés par ces balles sauvées, Pavic et Dodig ont refait le retard pour passer de 1-3 à 6-3 et ainsi revenir dans le match. Par la suite, tout semblait beaucoup plus compliqué pour la paire Française. Mais néanmoins, au milieu d’un public passionné, encourageant les joueurs à la moindre occasion, les bleus se sont procurés trois balles de match à 5-4 sur le service de Pavic. Avec autorité, le Croate les sauve toutes et cette quatrième manche va se conclure par un tie-break. Ne perdant aucun point sur ce jeu décisif, les bleus s’adjugent le match et maintiennent l’espoir du côté tricolore.

Le verdict tombera demain pour savoir qui de la France ou de la Croatie gagnera la dernière coupe Davis de l’histoire…