L’espoir était permis après la victoire en double hier après-midi. Néanmoins, il n’y a pas eu de miracle pour les bleus qui s’inclinent en finale de cette coupe Davis. Marin Cilic, numéro un Croate, a parfaitement rempli son rôle aujourd’hui pour offrir la deuxième coupe Davis à son pays. 


Après des heures de discussions et d’échanges, Yannick Noah a finalement tranché en fin de matinée. Jérémy Chardy a été remplacé par Lucas Pouille pour s’opposer à l’immense challenge que propose Marin Cilic. En situation défavorable, la France avait impérativement besoin de la victoire pour continuer à croire en ses chances.

Toutefois, bien qu’extrêmement motivé, Lucas Pouille n’a pas créé de miracle au stade Pierre Mauroy. Le Français ne s’est procuré aucune balle de break pendant la rencontre et n’a pas été en mesure de réellement gêné son adversaire. Bien dans sa bulle, Cilic a parfaitement maîtrisé son match. Ne concédant jamais sa mise en jeu, le Croate a en premier lieu réalisé un tie-break de main de maître dans le premier set pour porter le premier coup de massue à la France. Par la suite, le numéro 7 mondial n’a pas baissé de rythme et est allé chercher le break dans les deux sets suivants. Et sur un lob divinement touché, le Croate remporte le match (7-6 ; 6-3 ; 6-3) et peut laisser éclater sa joie. C’est le week-end parfait pour la Croatie qui n’a perdu aucun set en simple sur la finale et n’a même jamais concédé une mise en jeu. La Croatie remporte la deuxième coupe Davis de son histoire et prend sa revanche sur la finale perdue de 2016 !

Côté tricolore, la déception est grande. Toutefois, les bleus sont tombés sur plus fort qu’eux ce week-end. Malgré l’ambition, malgré l’envie, les joueurs Français n’ont pas pu créer l’exploit face à la Croatie qui avait deux membres du top 15 ATP dans son escarcelle… Néanmoins, après le titre l’an dernier, la France a confirmé ses très bonnes dispositions dans cette compétition. La coupe Davis va changer de format mais la compétition ne perd pas son incroyable histoire…