Dans une interview pour Basket Infos, Guerschon Yabusele revient sur la prolongation d’une année de son option de contrat le liant aux Boston Celtics et tout le travail que ce poste de rookie 2e année implique. Le pivot formé à la Chorale laisse également la porte ouverte aux fenêtres internationales avec l’Equipe de France. 


Peu utilisé par Brad Stevens en ce début de saison (0.8 points en 3.6 minutes de moyenne), “The Dancing Bear” sait qu’il n’a pas été prolongé pour rien dans le Massachussets mais qu’il lui reste encore énormément de travail avant d’avoir une vraie place dans le roster des Celtics. Il se confie en disant qu’il doit “tout le temps de travailler dur” […]

“J’ai pu voir l’année dernière que je pouvais être titulaire et commencer les matchs à tout moment. Il faut donc que je sois prêt.”

@NBA.com

Au sein de l’une des meilleures équipes de la NBA, le natif de Dreux applique donc à la lettre les consignes de son staff pour grappiller quelques minutes dans une ligue très athlétique. Ainsi, il a perdu quelques kilos durant le pré-saison pour sauter un peu plus haut ou être plus rapide sur ces déplacements.

Pour Guerschon, la défense va être un facteur important pour pouvoir rentrer sur le terrain et obtenir des minutes et après en attaque, savoir ne pas perdre le ballon, avoir des bonnes situations, faire les bonnes passes et mettre les shoots ouverts. Voilà sa vision des choses pour la saison 2018-2019.

“Je suis toujours fier de porter le maillot Français. Ça a toujours été un objectif pour moi.”

@FFBB

L’Equipe de France trotte toujours dans la tête du jeune pivot de 22 ans. “Les années précédentes j’avais eu quelques soucis, je n’avais pas pu participer aux rassemblements. L’année dernière j’avais la Summer League et l’année d’avant j’avais eu une opération à la cheville. Je suis enfin de retour à 100% donc je serais disponible si on m’appelle, et c’est avec grand plaisir que j’y participerai. Les deux matchs auxquels j’aurais pu participer étaient pendant les play-offs l’an dernier. Mais vraiment pendant des périodes off de la NBA, si je suis libre c’est vraiment quelque chose que j’aimerais faire”, glisse-t-il à nos confrères de Basket Infos.

Yabu attend son heure mais n’a pas loupé le train et c’est déjà une bonne chose. Il fait partie des 9 français qui évolueront cette saison en NBA et que nous suivrons de très près…