J-4 avant le choc entre Lyonnais et Stéphanois. Vendredi, à 21h, l’OL et l’ASSE en découdront au Parc OL. Mais avant, à vous d’élire le joueur qui a marqué les esprits lors des derniers Derbys.

 

  • Nabil Fekir (OL)

Une jouissance d’un côté, un cauchemar de l’autre. Mais tous seront unanime pour dire que Nabil Fékir a marqué le destin de ces matchs spéciaux. Le 5 novembre 2017, l’OL s’impose largement à Geoffroy-Guichard et plonge l’ASSE dans la crise. Au milieu du chaos, un homme, Nabil Fékir. Excellent pendant toute la rencontre, l’international français inscrit le cinquième but lyonnais et provoque avec son maillot le Kop Sud stéphanois, créant la confusion. S’en suivra un envahissement du terrain et des sanctions pour le Peuple Vert.

 

Photo : AFP

 

  • Dimitri Payet (ASSE)

Un soir de 100e derby, un parfum de très gros match. Après plusieurs années de domination lyonnaise, les Verts se présentent à Gerland avec l’envie de réaliser un gros coup. Jackpot. Sainté s’impose sur la plus petite des marges grâce à un coup-franc sublime de Dimitri Payet qui trompe Hugo Lloris. L’ASSE repart du Rhône avec le butin et ce match marquera le début d’une nouvelle ère où les deux équipes rivaliseront (presque) à chaque Derby.

 

  • Juninho (OL)

El Maestro. Tout simplement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de l’Olympique Lyonnais. Une patte droite magique, des coup-francs indescriptible et une vista à tout épreuve. Le football aimait Juninho, Juninho le sublimait. Dans les Derbys, le Brésilien s’est toujours fait remarqué. Double buteur en 2004 (ASSE 2-3 OL), il marque en 2006 lors du match aller et au retour. Son dernier date du 1er février 2009 et un nul (1-1). Juninho restera un personnage emblématique de la rivalité entre les deux clubs.

 

 

  • Romain Hamouma (ASSE)

L’ancien Caennais est également devenu au fil des années un personnage incontournable des OL-ASSE. L’ailier des Verts est peut-être celui qui s’est fait le plus remarqué ces dernières années grâce aux différents bijoux qu’il a confectionné sur les dos des Gones. Le premier, en 2013 (ASSE 1-2 OL), un retourné dans la surface qui fait chavirer le Chaudron. Puis on se souvient aussi de ses deux grands ponts sur Anthony Lopes, en 2015 et 2017. Le chouchou du public stéphanois n’attend qu’une chose, récidiver vendredi.

 

 

On oublie pas… Karim Benzema (OL), souvent bourreau des Verts, tout comme Max-Alain Gradel (ASSE) parfois décisif contre Lyon. 

 

Votez pour le joueur qui vous a le plus marqué lors des Derbys entre Lyon et Saint-Etienne :

 

Crédit Photo Une : IconSport