Après 3 défaites consécutives, la Chorale se déplaçait hier soir au Jeu de Paume pour affronter le champion de France en titre. L’ADA Blois, en échec chronique à domicile sur ce début de saison, a une nouvelle fois du céder face à une formation roannaise au dessus (70-81).


Portée par un Mathis Keita taille patron (21 points à 5/7 aux tirs, 3 rebonds, 4 passes décisives, 1 interception, 21 d’évaluation), la Chorale entamait parfaitement la rencontre et comptait 6 longueurs d’avance à la fin du premier quart-temps (15-21, 10e). Mais Blois trouvait les ressources pour revenir dans le match à la pause grâce à l’ancien roannais Joe Burton et au jeune espoir Tim Eboh, très bon en sortie de banc (43-46, 20e).

En deuxième période, les Roannais assuraient le show à longue distance à l’image des deux artilleurs Matt Carlino (4/6 à 3 points) et Robert Nyakundi (4/4 à 3 points) qui furent essentiels dans le 11/18 derrière l’arc. Le capitaine Clément Cavallo ramenait ses coéquipiers à +8 à l’entame du dernier acte (56-64, 30e). Charly Pontens tentait de limiter la casse pour l’ADA Blois mais rien ne pouvait arrêter les irrésistibles shooteurs ligériens qui sécurisaient le 5e succès roannais en ProB (70-81). Les hommes de Laurent Pluvy recollent en tête, 2e ex aequo avec Nancy et Vichy-Clermont, en attendant le match ce soir d’Orléans face à Chartres.

Crédit photo : Georges Burellier / Le Pays Roannais