Les Bleus sont passés par toutes les émotions aujourd’hui. Après le forfait de Benjamin Mendy, c’est son homonyme lyonnais Ferland Mendy qui a été appelé en Equipe de France pour la première fois ! Alassane Pléa, pur produit de la formation lyonnaise est lui aussi appelé, après le forfait de dernière minute de l’ex-Gones Alexandre Lacazette.


Lundi noir pour l’Equipe de France. Une hécatombe de forfaits a surgi aujourd’hui à Clairefontaine. En début d’après-midi on apprend que Paul Pogba (Manchester United), déjà ménagé la veille lors du derby mancunien, déclare forfait. Il est annoncé au même moment que son coéquipier Anthony Martial (Manchester United) qui devait pourtant fêter son retour en sélection, huit mois après sa dernière apparition. Forfait paradoxal lorsque l’on sait qu’il a joué la totalité du match contre Manchester City hier à 17h30.

Lacazette d’abord appelé en renfort

A 14h30, Moussa Sissoko (Tottenham) et Alexandre Lacazette (Arsenal) sont appelés par le sélectionneur pour palier respectivement les deux forfaits cités au-dessus. A 17 heures le Gunners, qui lui aussi a joué la totalité du match contre Wolverhampton hier, est annoncé forfait par le staff de l’Equipe de France. En club tout roule, mais en sélection la donne change. Une situation étonnante… L’expression : “le malheur des uns fait le bonheur des autres” va prendre tout son sens. En effet, Deschamps décide d’offrir sa première sélection à Alassane Pléa (Mönchengladbach), auteur d’un début de saison tonitruant avec son club d’outre Rhin : meilleur buteur du club avec huit réalisations. Le joueur formé à l’OL détenait une seule et unique sélection en espoir à son actif.

Mendy pour Mendy

A 17h30, Benjamin Mendy (Manchester City) déclare à son tour forfait pour le rassemblement de Bleus… Lui aussi a joué la totalité du derby mancunien, mais se plains d’une douleur au genou. Aucune prise de risques, Didier Deschamps décide de lancer Ferland Mendy (OL) dans le grand bain. Effectivement, il pousse la porte de Clairefontaine pour la première fois. Il avait souvent hésité entre le Sénégal et la France. Le joueur Rhône-Alpins retrouvera ses deux coéquipiers, Tanguy Ndombele et Nabil Fekir. Depuis son arrivée à Lyon il a joué 49 matches avec les Gones, pour un but et six passes décisives.