Hier après-midi, les Acéristes recevaient Thiers, concurrent direct pour la première place. Avant le match, Thiers comptait 2 unités d’avance mais les hommes de Philippe Antunès ont su se faire respecter à domicile. Résultat : un fauteuil de leader de la poule 4 de brassage acquis avec deux points d’avance sur les Thiernois.


Vous avez peut-être suivi la rencontre via le live Call4Sport et bien dans ce cas là vous savez déjà que l’ASR n’a laissé aucune chance à son concurrent auvergnat hier au Stade Griffon. Un match plaisant avec du combat, de l’engagement lors d’un dimanche après-midi de novembre… Peut-être un peu trop d’ailleurs lorsque Grégory Duzelet arrive en défense… L’arbitre sort le carton jaune après 6 minutes de jeu et Roanne se retrouve à 14 contre 15 alors que le domination était clairement acériste. Thiers en profite pour ouvrir le score (0-3, 6e). Mais l’ASR va continuer de produire du jeu et va être récompensé de ses efforts juste avant la mi-temps. A la suite d’un ballon porté bien négocié, Fabio Marino s’écroule dans l’en-but (8-3, 38e). Maxence Montet rate la transformation qui tape sur le poteau mais avait réussi une pénalité égalisatrice quelques minutes auparavant.

Très indisciplinés, les Thiernois prennent un carton blanc d’entrée de jeu en seconde période et laissent l’opportunité à Maxence Montet de creuser l’écart (11-6, 47e). Bien en jambes et présents dans le combat, les Roannais vont filer une deuxième fois dans l’en-but par l’intermédiaire de Grégory Duzelet. Maxence Montet passe la transformation et Roanne compte 12 points d’avance à 25 minutes du coup de sifflet final (18-6, 55e). La fin de match monte en tension et Alexandre Rapiejko laisse ses coéquipiers à 14 à moins d’un quart d’heure de la fin. Mais à l’image du match, les Roannais mettent encore les Auvergnats dans le dur et Maxence Montet sanctionne (21-6, 71e). Thiers va réussir à inscrire un essai pour l’honneur mais trop tard pour espérer revenir dans la partie (21-11, 74e). Frustrés, les Thiernois se chauffent et déclenchent une bagarre générale. L’arbitre sort alors 4 cartons… Le 2e jaune pour Alexandre Rapiejko, qui prend ainsi un rouge et est exclu définitivement. Le numéro 20 auvergnat et David Dinescu prennent le même tarif.

Le match se termine sur une note étrange mais n’entache pas la joie des Roannais. Un match référence vient d’être joué hier à Griffon pour ce groupe en construction. Désormais leaders, les coéquipiers de Thibault Barbière se déplaceront dimanche prochain à St Yorre pour sécuriser la première place, même si la qualification pour la prochaine phase de poules est d’ores et déjà assurée.