L’Olympique Lyonnais recevait l’ASSE ce vendredi soir au Groupama Stadium à l’occasion du 117e derby rhônalpin. Très attendue par les supporters mais aussi par les dirigeants en raison du classement des deux équipes. Une victoire permettrait à l’une des deux équipes de faire le trou au classement de la Ligue 1 Conforama.


Sous une pluie battante, le match débutait timidement entre les deux formations. Ces sont les Stéphanois qui se montraient les plus dangereux avec une tête de Loïs Diony (20e) qui faisait frissonner le stade entier après un bon travail d’Ole Selnaes. Quelques minutes plus tard, Wahbi Khazri se chargeait d’un coup franc bien placé côté gauche et trouvait Mathieu Debuchy dans la surface de réparation. Le défenseur ligérien plaçait lui aussi un énorme coup de tête mais Anthony Lopes veillait au grain avec une parade réflexe miraculeuse. Sinon pas grand chose d’autre à retenir de cette première période assez âpre qui aura mis du temps à se décanter. Les Lyonnais eurent du mal à trouver des solutions offensives mais rentraient aux vestiaires à 0-0.

La deuxième mi-temps tournait nettement à l’avantage des Rhodaniens qui, avec la rentrée de Maxwell Cornet sur le côté droit, jouait avec beaucoup plus de verticalité. Ce système de jeu, totalement revu par Bruno Genesio s’avérait payant puisque les occasions olympiennes se multipliaient… Jusqu’à ce coup de pied arrêté de Memphis Depay à la 62e minute qui trouvait Jason Denayer, oublié au marquage par Yann M’Vila. Le réalisme lyonnais était incroyable et Lyon lançait enfin ce 117e derby à moins d’une demi heure de la fin. Nouveau rebondissement dans cette partie à la 70e minute de jeu ! Raphael réalisait un tacle à retardement très dangereux sur M’Vila… Carton rouge. Les protégés de Jean-Michel Aulas allaient devoir évoluer à 10 contre 11 pendant près de 20 minutes minimum. Un peu plus acculés, les Lyonnais tenaient bon malgré les débordements de Romain Hamouma ou les frappes de Cabella et Salibur.

Saint Etienne repart de Lyon bredouille et avec pleins de regrets tandis que l’OL creuse l’écart et occupe désormais la 2e place de Ligue 1. Les Verts sont restent provisoirement 5e.