Défait dimanche face à Kei Nishikori pour son premier match, Roger Federer doit impérativement s’imposer s’il veut rester en vie dans la compétition. 


Après avoir battu deux fois de suite Kei Nishikori (Shanghai et Bercy), Roger Federer a cédé, dimanche, face au Japonais. Le Suisse, dans un mauvais jour, n’a pas été en mesure de bousculer son adversaire. Dans un match très étrange, Nishikori l’a emporté (7-6 ; 6-3) sans avoir sorti une performance homérique. Jouant le Masters pour la 16ème fois de sa carrière, ce n’était que la quatrième fois que “Roger” perdait le premier match. Au sortir de son match, Roger Federer s’est de suite présenté en conférence de presse. Ne sentant pas bien la balle, le Suisse a fait la remarque d’une surface trop lente par rapport aux autres années.

Néanmoins, ce soir, le Suisse doit impérativement gagner son deuxième match s’il veut garder l’espoir de se qualifier pour les demi-finales. Opposé à Dominic Thiem, Roger Federer doit se reprendre après sa mauvaise prestation au premier tour. L’homme aux vingt titres du Grand Chelem n’a jamais connu la défaite lors de son deuxième match de poule au Masters (15-0) et se présente comme favori pour jouer l’Autrichien. Toutefois, le Suisse est mené dans les face à face (2-1), mais ses deux défaites contre l’Autrichien remonte à l’année 2016 à Rome et Stuttgart, deux tournois durant lequel Federer n’était pas à 100%. Ne s’étant plus joué depuis plus de deux ans, la confrontation de ce soir sera intéressante à suivre.

Après la victoire de Kévin Anderson cet après-midi face à Kei Nishikori (6-0 ; 6-1), le Sud Africain se retrouve avec deux victoires et se place premier du groupe. Sa victoire face au Japonais lui assure quasiment la qualification. Si le match de ce soir entre Thiem et Federer vient s’achever en trois sets, Anderson serait d’ores et déjà qualifié pour les demi-finales.