Alors qu’on s’attendait à un match disputé hier à la Halle Vacheresse entre le RBF et le BCTM, les premières minutes de la rencontre en ont décidé autrement.

Les Pink Ladies, complètement sonnées, ont démarré la partie avec un retard de vingt points. 0-20. “Dans ma carrière, je n’ai jamais vécu un tel début de match” assumait Alexandra Ilvovskaya après le match. Il n’y a pas eu de suspens, tant les joueuses de la Tronche-Meylan, qui restaient sur trois défaites consécutives, avaient la main-mise sur la rencontre. L’écart à la fin du premier quart-temps était encore plus éloquent (6-31).

Sans réponse, les coéquipières de Léonore Duchez ont sombré en première mi-temps (17-42). Il y aura eu un réveil en seconde période, avec des Pink Ladies beaucoup plus conquérantes. Marie-Sadio Rosché et Ashley Beverly Kelley auront tenté des choses, en vain. Le RBF s’incline lourdement 50-69 à domicile. Les filles d’Olivier Hirsch sont désormais septième, à égalité avec le BCTM, Monaco, Colomiers et Feytiat.