Hier soir la Chorale recevait l’ex lanterne rouge de ProB à Vacheresse pour un match piège. Le Paris Basket restait en effet sur 4 victoires consécutives avant le match et arrivait à Roanne pour faire tomber le leader roannais pour la première fois de la saison dans sa salle.


Face à des Parisiens décomplexés, les coéquipiers de Ferdinand Prénom allait connaître un début de match très compliqué offensivement et allaient subir l’insolente réussite de leur adversaire. Une série de paniers primés des hommes de Jean-Christophe Prat allait même porter l’écart à +13 en début de deuxième quart (18-31, 13e). Secoués par Laurent Pluvy lors d’un temps mort, les Choraliens retrouvaient leur efficacité en infligeant un 13-0 pour égaliser (31-31, 17e). Cependant, les promus rentraient aux vestiaires en tête la pause (35-38, 20e) grâce à un excellent Daniel Dillon (16 points à 60 % aux tirs, 5 rebonds, 7 passes décisives, 21 d’évaluation).

Paris reprenait tambour battant la seconde période et reprenait un matelas d’avance conséquent grâce à Théo Bouteille (35-48, 23e). Il a fallu encore cravacher pour revenir à hauteur par l’intermédiaire de Matt Carlino (61-62,) Mais des manquements défensifs coûtaient cher aux Roannais qui, malgré les réussites de Nyakundi et Jackson derrière l’arc, scellaient la première défaite à domicile de la saison grâce à la sérénité parisienne sur la ligne des lancers francs (75-79, 40e). La Chorale garde la tête de la ProB à la suite de cette 15e journée mais vient de griller un joker.