C’est en larmes qu’Andy Murray a délivré sa conférence de presse. Le Britannique, victime d’une blessure à la hanche droite, ne semble pas voir le bout du tunnel. C’est avec beaucoup de regrets qu’il va devoir mettre un terme à sa carrière. 


Parfois, le tennis peut être vraiment injuste. Blessé à la hanche depuis plus d’un an et demi, Murray souffre trop et n’est plus en mesure d’enchaîner les matchs. A quelques jours du début de l’Open d’Australie, l’Écossais a annoncé vouloir prendre sa retraite. Programmé pour jouer Roberto Bautista Agut au premier tour, ce match là pourrait bien être le dernier de sa carrière… Néanmoins, l’ancien numéro un mondial souhaiterait aller jusqu’à Wimbledon et dire au revoir là bas :”Wimbledon est l’endroit où je voudrais arrêter, mais il est possible que l’Open d’Australie soit mon dernier tournoi“. En souffrance, Murray montre tout son désarroi en conférence de presse : “Je peux jouer à un certain niveau et être compétitif mais la douleur est beaucoup trop forte, ce n’est pas possible de continuer à jouer comme ça“.

C’est donc avec tristesse et émotion qu’Andy Murray va quitter le circuit ATP. Ayant occupé la place de numéro un mondial fin 2016 et début 2017, le Britannique peut être très fier de son palmarès. Membre du “Big 4”, l’Écossais compte trois Grand Chelem à son palmarès ainsi que 14 Masters 1000 et un Masters glané en 2016.