Lors du derby de dimanche Memphis Depay a été victime d’une banderole honteuse de la part de certains fans stéphanois.

Un texte faisant référence à l’histoire de l’attaquant lyonnais.  Il n’avait que 4 ans quand son père Dennis décide de quitter le foyer familial.

Lundi Memphis a tenu à répondre via son compte twitter en précisant que la banderole ne l’avait pas touché et il en a même profité pour chambrer :

« Je n’ai rien contre les gens qui ont fait ça, écrit l’attaquant de l’OL. Je sais qu’ils m’aiment en secret. Je sais aussi qu’ils sont dingues de ne pas avoir de joueur de la même qualité que moi. Cela ne me perturbe pas une seconde. Je voulais juste en parler. Aucun point gagné contre nous cette saison (deux défaites ndlr), j’imagine ce que cela doit faire… »

Le président de l’OL, Jean Michel Aulas (fan des réseaux sociaux) a tenu à répondre à son joueur, lui aussi en anglais:

« Memphis, tu es un grand joueur, un très bon garçon et les supporters de l’ASSE ne sont rien. »

Crédit Photo: Twitter @Memphis