Les Black Hornets du Coteau ont effectué leur premiers pas en Division 3 ce dimanche. Les Ligériens se sont inclinés à domicile face aux Iron Mask de Cannes, équipe qui a terminé la saison dernière avec six victoires en autant de matches disputés.


Face à une équipe solide, sûre de ces forces, les Black Hornets du Coteau ont souffert ce dimanche pour l’ouverture du championnat. Les Irons Mask de Cannes ont perforé la défense des locaux en début de match, qui sont tout de même parvenus à s’adapter pour forcer les Cannois à marquer les premiers points de la partie au pied (0-3).

Les jaunes et noirs pourront cependant s’appuyer sur certains bons points du match pour le reste de la saison. En attaque notamment, la connexion entre Jordy Barnol, le quarterback ligérien, et Stéphane Lecoin, a posé de gros problèmes aux Iron Mask. C’est eux dans un premier temps qui font passer les Black Hornets devant au score grâce à un touchdown (7-3).

Face à une équipe physiquement plus imposante, les joueurs du Coteau ont dû faire face à deux coups durs durant la partie. Michael Fournier, receveur décisif la saison dernière, et Clément Hugonnier, nouveau linebacker des Black Hornets, ont du sortir sur blessure.

Une attaque en forme, une défense qui coule

Les Ligériens vont alors encaissés deux touchdowns coups sur coups (7-16). Se reposant sur la bonne entente entre Barnol et Lecoin, les Black Hornets vont parvenir par trois fois à se frayer un chemin jusqu’à la endzone. Malheureusement, la défense n’est pas parvenue à contenir les assauts des Iron Mask qui conserveront leur avance jusqu’à la fin de la partie qui se termine sur le score de 28-37.

Michel Madec, headcoach des Black Hornets du Coteau, est revenu sur le premier match de championnat de sa formation :

“Nous avons opposé une belle résistance, mais nous sommes tombés sur une équipe meilleure que la notre. Nous manquons encore d’expérience. On a fait pas mal d’erreurs de jeunesse face à une très bonne formation qui dispose de joueurs avec des gabarits plus importants que nous et un effectif en plus grand nombre aussi. Ils étaient supérieurs à nous, mais je suis tout de même satisfait que nous ayons trouver des solutions, notamment grâce à notre jeu de passe”.