A moins d’un mois du Tournoi des 6 Nations, le sélectionneur du XV de France a dévoilé sa liste des 31 joueurs convoqués dont cinq nouveaux. Un effectif qui devrait « ressembler » à celui de la prochaine Coupe du Monde au Japon.


22 jours avant leur entrée dans le Tournoi face au Pays de Galles, les 31 Bleus convoqués ont été annoncés par Jacques Brunel hier en conférence de presse. Si la liste s’appuie en grande partie sur des joueurs déjà présents lors des rassemblements précédents (22 joueurs étaient déjà là pour les test-matchs de novembre), Jacques Brunel y a intégré cinq nouveaux : Paul Willemse (Montpellier), Grégory Alldritt (La Rochelle), Romain Ntamack, Thomas Ramos et Dorian Aldegheri (Toulouse). Le premier vient d’obtenir la nationalité française et pourrait être aligné avec son compatriote Bernard Leroux (d’origine sud-africaine comme lui) en deuxième-ligne. Alldritt poursuit lui son parcours incroyable : le 3e ligne évoluait encore en Fédérale 1 à Auch il y a deux ans. Ces performances ont séduit le staff des Bleus tout comme Romain Ntamack (fils d’Émile, ancien joueur du XV de France et adjoint de Marc Lièvremont). Le jeune ailier apportera sa vitesse tout comme son coéquipier Thomas Ramos. Enfin, Dorian Aldegheri profite des forfaits sur blessure de Slimani et Gomes Sa au poste de pilier pour intégrer l’équipe de France.

Le Stade Toulousain est le club le plus représenté avec sept joueurs juste devant Clermont (six). Rien d’étonnant pour ces deux équipes qui occupent les deux premières places et offrent le plus beau rugby du championnat. La composition de la liste laisse d’ailleurs l’espoir d’un XV de France tourné vers l’offensive. La concurrence sera rude pour les postes d’arrière au vue des performances de chacun. Morgan Parra, Baptiste Serin et Antoine Dupont se disputeront le poste de demi-de-mêlée tandis que Camille Lopez et Anthony Belleau ont été retenu en tant qu’ouvreurs. La question sera de savoir si Jacques Brunel misent sur la continuité de la tournée de novembre (achevée par l’humiliation face aux Fidji) ou souhaitent enclencher une nouvelle dynamique. Car le sélectionneur l’a prévenu : cette liste devrait « ressembler » fortement à celle qui ira à la Coupe du monde en septembre prochain.

Camille Chat, Rabah Slimani, Yoann Maestri n’ont pas été retenus (blessés) tout comme Jonathan Danty, Teddy Thomas ou Benjamin Fall. D’autres internationaux ou des joueurs en forme en club qui pouvaient légitiment postuler n’ont pas été convoqués : Gourdon, Ben Arous, Machenaud, Dulin, Lamerat, Vakatawa, Grosso, Trinh-Duc, Raka… Pour eux, le train est-il passé ? Réponse dans les mois à venir…

La liste complète (31 joueurs) :

Avants (17) – Poirot (Bordeaux-Bègles), Priso (La Rochelle), Guirado (Toulon), Bourgarit (La Rochelle), Marchand (Toulouse), Atonio (La Rochelle), Bamba (Brive), Aldegheri (Toulouse) ; Lambey (Lyon), Vahaamahina (Clermont), Leroux (Racing 92), Willemse (Monpellier) ; Iturria (Clermont), Lauret (Racing 92), Y. Camara (Montpellier), Alldritt (La Rochelle), Picamoles (Montpellier).

Arrières (14) – Parra (Clermont), Dupont (Toulouse), Serin (Bordeaux-Bègles), Lopez (Clermont), Belleau (Toulon) ; Fofana (Clermont), Bastareaud (Toulon), Doumayrou (La Rochelle), Ntamack (Toulouse) ; Fickou (Paris), Huget (Toulouse), Penaud (Clermont) ; Médard (Toulouse), Ramos (Toulouse)