Natif de Mulhouse, Joffrey Lauvergne s’est construit sa carrière comme il l’a voulu. Toujours avec talent. Il fait désormais les beaux jours de Fenerbahçe.

Tout a commencé en Bourgogne. Ce grand gaillard (2m11) y fait ses premiers pas dans le basket professionnel en France, sous le maillot de Chalon-sur-Saône. Là-bas, il gagnera tout ce qui est possible de gagner : Championnat, Coupe de France et Semaine des As. C’est en 2012 que sa carrière prend un premier virage important. Après un début d’année couronné de succès, l’international français signe à Valence, en Espagne, où il joue quelques matchs. Puis, fin 2012, il part en Serbie où l’attend une première belle histoire d’amour, avec le Partizan Belgrade. Encore une fois, Joffrey Lauvergne remporte tout, entre le championnat national et la Ligue Adriatique.

Le rêve américain

Individuellement très fort, le Français s’envole logiquement pour les Etats-Unis. « La NBA, c’était un rêve quand j’étais jeune. Partout où je suis allé, je pense avoir eu le bon comportement ». Outre-Atlantique, il navigue entre les clubs, grappille du temps de jeu. La saison dernière, le tricolore jouait encore avec son ami Tony Parker aux Spurs de San Antonio. « Quand je regarde la première partie de mon parcours, c’est avec beaucoup de satisfaction. J’ai forcément quelques regrets, notamment sur certains choix de carrière ». Même s’il lui restait encore un an de contrat dans le Texas, il prend la décision de retourner en Europe, il y a quelques mois. « J’ai fait le tour de ce que j’avais envie de faire en NBA. Aux Etats-Unis, c’est difficile de s’adapter, il faut savoir se prendre en main tout seul. Au bout d’un moment, on s’y fait mais ce n’est pas évident ». C’est donc sous le maillot de Fenerbahçe, en Turquie, que Joffrey Lauvergne poursuit actuellement son chemin. Il a reçu à son arrivée le meilleur des accueils par le public local. « A Istanbul, tout me plaît. Il y a un gros engouement, c’est très agréable de jouer dans de telles ambiances ».

« Gagner l’Euroligue »

Très vite, l’international français s’est adapté et commence déjà à briller sous ses nouvelles couleurs. Son objectif est clair, il souhaite hisser son club sur la plus haute marche européenne. « Quand j’étais adolescent, j’avais deux ambitions : jouer en NBA et gagner l’Euroligue. L’un est fait, l’autre est en cours… ». Ce long chemin en club l’a également amené aux portes de l’Equipe de France, où il s’est fait un nom rapidement. « On a eu de très bons résultats ces dernières années à partir du moment où nous étions une vraie équipe. La nouvelle génération est très talentueuse mais pour viser un titre, il faut plus que ça ». Cette recette a mené les Bleus et Lauvergne au titre de Champion d’Europe en 2013, notamment. A 27 ans, l’international français peut regarder derrière lui avec fierté. « J’ai eu la chance d’être dans de bonnes équipes à chaque fois et de gagner de nombreux trophées, j’en suis très fier ». Il ne lui reste plus qu’une victoire à aller chercher, peut-être la plus belle de sa carrière, avec Fenerbahçe.

Crédit photo : Ilker Ucer

Palmarès

– Champion de France 2012
– Coupe de France 2011, 2012
– Semaine des As 2012
– Ligue Adriatique 2013
– Champion de Serbie 2013, 2014
– EuroBasket 2013
– Médaille de bronze Coupe du Monde 2014
– Médaille de bronze EuroBasket 2015