Yann M’Vila ne cache pas le sentiment de frustration qui habite les Stéphanois après la défaite à Rennes et les soucis récurrents avec l’utilisation de la VAR. « On peut se poser des questions et pendant cinq secondes je me suis dis qu’on ne voulait pas que Saint-Etienne y arrive… Mais il faut passer à autre chose. On se met à la place des arbitres, c’est difficile et on le voit quand les coaches essaient d’arbitrer à l’entraînement. Si certains acceptent le dialogue, d’autres pas. Quand on regarde qui officie en coupe du monde ou à l’Euro, on voit qu’il y a un petit problème en France. Mais je peux parler, ça ne va rien changer ».

Le milieu stéphanois préfère donc se recentrer sur le jeu « 3-0 à Rennes, c’est lourd. Il y a le poteau de Loïs (Diony), le loupé de Neven (Subotic) et deux penalties non sifflés sur Romain (Hamouma). Maintenant, on est conscient de la situation et du besoin de gagner pour se donner de l’air.