Hier soir à la Halle André Vacheresse, le choc de cette 15e journée de NF1 entre le Roannais Basket Féminin et Monaco a tenu toutes ses promesses.


La rencontre avancée à 19 h en raison de la soirée à thème du club n’a pas du tout dérangé les locales. Au contraire, Monaco rate complètement son entame de match et court après des Pink Ladies euphoriques (11-2, 3e). Solide en défense, le RBF contient son adverse du soir à 31 unités à la pause tandis qu’Ashley Beverly Kelley (19 points à 6/15 aux tirs, 6 fautes provoquées, 7 rebonds, 4 interceptions, 5 passes décisives, 24 d’évaluation) continue d’enfiler les perles à coup de 3 points et de pénétrations décisives (49-31, 20e).

© Crédit photo : Gabin Roche / Alexia Bothier (n°8) prend le meilleur face à Alexandra Tchangoué (n°2)

Devant 1 100 spectateurs, les coéquipières d’Alexia Bothier (12 points à 100 % de réussite aux tirs, 1 rebond, 1 passe décisive, 4 passes décisives, 15 d’évaluation) repartent avec la même envie qu’en première période et poussent l’écart jusqu’à +20 (66-46, 30e). Les gâchettes monégasques Noémie Lemaire (21 points à 9/16 aux tirs, 5 rebonds, 2 passes décisives, 21 d’évaluation) et Coralie Magoni (12 points à 4/8 à trois points, 1 rebond, 4 passes décisives, 6 d’évaluation) tentent de ramener leurs partenaires dans la partie, en vain. Grâce à une excellente Marie Sadio-Rosche (22 points à 9/16 aux tirs, 2 contres, 8 rebonds, 24 d’évaluation), les filles d’Olivier Hirsch réalisent l’exploit de faire tomber Monaco (86-72, 40e), invaincu depuis le 20 octobre (5e journée de NF1). Les Pink Ladies restent invaincues en 2019 avec une 4e victoire consécutive et accrochent ainsi le bon wagon en pointant à la 3e place du groupe A de NF1 en compagnie de Feytiat et de Monaco. Place maintenant à une parenthèse Coupe de France avant un déplacement au Poinçonnet le 23 février prochain.