Il va mal. En manque de performance de ses têtes d’affiches, le tennis français ne brille plus sur la scène internationale même si il y a quand même quelques éclaircies. 

Chez les filles, la perte de confiance de la n°1 française Caroline Garcia, qui réalise un début de saison plus que moyen, touche directement l’impact des tricolores sur le classement WTA. Il n’y a plus personne dans le top 20 mondial. Pas d’alarme cependant, « Caro » est encore en lice à Miami et pourrait vite retrouver la lumière. Mais derrière, qui pour la suivre ? Alizé Cornet (53e) et Pauline Parmentier (55e) ne sont plus des joueuses d’avenir tandis que Kristina Mladenovic, malgré quelques coups d’éclats, n’y arrive plus. Fiona Ferro (110e, 22 ans) sera-t-elle le rayon de soleil tant attendu ? On l’espère…

Pour les garçons, le cyclone dure toujours. Les belles performances de Lucas Pouille à l’Open d’Australie (1/2 finale) et de Gaël Monfils, de retour au top à Indian Wells (1/4 finale), cachent la misère. Il n’y a plus qu’un français dans le top 20 (Monfils), puis un regroupement en fin de top 30 (Simon 27e, Gasquet 29e, Pouille 30e). Derrière, quelques joueurs parviennent à avoir un bon classement mais sans plus. La grande satisfaction réside autour d’Ugo Humbert, 20 ans, et qui est déjà 63e au classement mondial. Une nouvelle génération doit arriver et doit prendre l’héritage de l’actuelle, pour le bien du tennis français.

 

Crédit photo : Twitter Caroline Garcia