La Chorale recevait ce mardi soir Rouen à la Halle Vacheresse à l’occasion de la 20e journée de ProB pour un remake de la finale de Leaders Cup ProB.


Les Choraliens n’ont jamais existé dans ce match face à des Rouennais revanchards et mordants d’entrée de jeu à l’image de Jessie Begarin (0-4, 2e). Privés d’Alexis Tanghe, cloué sur le banc à cause d’un lumbago, les coéquipiers de Clément Cavallo tentent de rivaliser avec l’armada normande en virant en tête à la fin du premier quart-temps grâce à Mathis Keita (25-24, 10e). Rouen n’entend pas perdre une troisième fois consécutive face à Roanne toutes compétitions confondues cette saison et appuie progressivement sur l’accélérateur. Alors que la rencontre monte en tension avec l’expulsion de Robert Nyakundi puis un peu plus tard de Jean-Baptiste Maille pour deux fautes antisportives, les visiteurs s’en remettent à Lasan Kromah des grands soirs pour prendre 10 longueurs d’avance à la pause (44-54, 20e).

La deuxième période est une leçon de basket. Sous les yeux d’Alexis Ajinça, écarté de l’effectif de l’ASVEL, le leader roannais perd pied face à des Rouennais diaboliquement adroits (65 % de réussite à 2 points et 58.8 % de réussite à 3 points). Roanne bafouille son basket et sort progressivement de son match au fur et à mesure que Lasan Kromah (28 points, 2 rebonds, 5 passes décisives, 6 fautes provoquées, 25 d’évaluation) et Carl Ponsar (20 points à 7/11 aux tirs, 8 rebonds, 4 passes décisives, 30 d’évaluation) rentrent les paniers (61-78, 30e). Dominés dans tous les secteurs de jeu, les hommes de Laurent Pluvy ne s’en relèveront jamais… (78-104, 40e) La baisse de régime post Leaders Cup se fait sentir mais pas question de lâcher maintenant après l’excellent début de saison. La Chorale voit Nancy et Orléans recoller à la 1e place de ProB et devra impérativement regagner avec la manière dès mardi prochain à Vacheresse face à Nantes.

Crédit photo : Quentin Anton