La Chorale Roanne Basket a connu de nombreuses difficultés pour décrocher sa 15e victoire hier soir à Chartres (66-67) à l’occasion de la 19e journée de ProB.


Douze jours après le sacre à Disneyland Paris, les Choraliens sont vite redescendus de leur nuage ce vendredi soir avec un match accroché face à la lanterne rouge. Même avec un effectif au complet, Roanne a subit la révolte chartraise, qui, malgré l’absence de Felder et Knowles, a poussé le leader dans ses retranchements. Les pistoleros Carlino, Nyakundi et Evtimov étant déréglés et ne pouvant exploiter tout le potentiel de sa paire américaine Jackson/Williams (10 points en cumulé à 3/16 aux tirs dont 0/5 à 3-points), les Ligériens ont du s’en remettre à la baguette de Mathis Keita (5 points, 7 passes décisives, 3 rebonds, 13 d’évaluation) et au travail de sape d’Alexis Tanghe et du MVP Ferdinand Prénom, auteur d’un double double (17 points à 6/7 aux tirs, 13 rebonds, 26 d’évaluation) mais surtout du panier de la victoire à 10 secondes de la fin.

Les joueurs de Laurent Pluvy n’ont pas réussi à dérouler leur basket comme ils le souhaitaient mais l’essentiel est assuré avec cette victoire. La Chorale reste donc leader de ProB avec une victoire d’avance sur ces trois poursuivants (Nancy, Orléans et Vichy-Clermont) mais ne peut pas se permettre de faire une sortie de route mardi soir à la Halle André Vacheresse face à un adversaire bien connu : Rouen. Un remake de la finale de Leaders Cup ProB à remporter à tout prix !

Crédit photo : Georges Burellier / Le Pays Roannais