Déjà vainqueur en 2018, le français Julian Alaphilippe remet ça cette année en devançant le coureur Astana Jakob Fuglsang.

Arrivé en grand favori, Alaphilippe a répondu à toutes les attentes. Sur le podium à chacune de ses participations, cette classique lui correspond à merveille. Sa forme étincelante depuis le début de saison lui a permit de dominer la concurrence sur les terribles pourcentages du mythique mur de Huy.

Bien épaulé par son équipe qui a imprimé un rythme soutenu dans les derniers kilomètres, Alaphilippe était idéalement bien placé à l’amorce du mur de Huy. Seul adversaire capable de l’inquiéter, Jakob Fuglsang a rivalisé jusqu’au bout en plaçant une attaque à moins de 500 mètres de la ligne mais le numéro 1 mondial l’a suivi et débordé pour s’emparer d’une deuxième Flèche Wallonne consécutive.

Personne n’était en mesure de battre Julian Alaphilippe qui remporte une Flèche Wallonne marquée par les abandons de plusieurs outsiders comme Yates, Kreuziger et Pozzovivo.

Crédit Photo : Twitter La Flèche Wallonne