Malgré une saison solide des joueurs d’Alain Thinet, les Couramiauds ont toujours eu du mal lors des confrontations avec les équipes du Top 4 (Roanne, Vichy-Clermont, Nancy et Orléans). En effet, ils se sont imposés seulement une fois contre ces écuries. C’était une victoire contre Nancy en début de saison (72-66). Ce vendredi, Saint Chamond, désireux de rompre cette série noire, se déplaçait et  retrouvait donc les Nancéiens de Christian Monschau pour une confrontation entre deux équipes du haut de tableau. 

Le match va très vite basculé en faveur des locaux malgré un début de match équilibré (8-8). Suite à cela, les Couramiauds encaissent un 11-0 et la barre des 10 points d’avance est très vite dépassée (19-8, 6′). A la fin du premier quart temps, ce sont donc les Lorrains qui mènent de 10 unités (25-15, 10′). Saint Chamond est dominé et ne parvient pas à renverser la vapeur dans ce deuxième quart temps. Nancy conserve ce petit matelas d’avance et mène de 12 points à la pause (40-28, 20′). Les locaux débutent très mal ce troisième quart temps en concédant un 13-5 en un peu plus de 4 minutes (45-41). La réaction ne s’est pas fait attendre et sera terrible pour les ligériens qui explosent complètement par la suite. En effet, les Lorrains infligent aux visiteurs un 21-8 en 6 minutes pour porter l’écart à 17 points d’avance à la fin de ce quart temps (66-49, 30′). Les Couramiauds ne s’en remettront pas et la rencontre tourne à la correction tout au long de ce dernier acte. La barre des 20 points est dépassée (73-52, 33′), suivi rapidement de celle des 30 points (83-52, 35′). Finalement les ligériens s’inclinent lourdement de 29 points (97-68, 40′).

Dominé dans tous les compartiments du jeu, Saint Chamond n’aura que très peu inquiété les Nancéiens. Cette cuisante défaite peut s’expliquer tout d’abord par une domination des locaux au niveau des rebonds (51 rebonds dont 20 offensifs du côté de Nancy contre 38(13 offensifs) coté Couramiauds). De plus les hommes d’Alain Thinet ont été maladroit notamment derrière l’arc avec seulement 21.1 % de réussite (4/19). Au niveau des statistiques individuelles, c’est l’ancien Roannais Solo Diabaté qui, grâce à son gros double double, est élu MVP de cette partie. Il cumule 14 points, 16 passes et deux rebonds en 31 minutes de temps de jeu pour une évaluation de 24.

Cette défaite de Saint Chamond peut permettre à Rouen en cas de victoire ce samedi à Chartres de passer devant au classement et donc d’éjecter les ligériens en dehors du Top 5. Les Couramiauds devront réagir dès mardi à Boulloche face à un nouveau concurrent direct : Gries (8ème du championnat). Coup d’envoi à 20h.

Crédit photo : Saint Chamond basket