Ce weekend a encore été riche en émotions pour les clubs du Roannais. On vous propose donc de revenir sur les diverses performances de la Chorale de Roanne, du Roannais Basket Féminin, de l’ASR XV ainsi que du CHR.


Crédit photo : Jules Roche

La Chorale a remporté sa 18e victoire de la saison vendredi soir à Lille (77-80) au terme d’un match maîtrisé dans sa globalité par les coéquipiers de Jason Williams mais qui aurait pu mal se terminer après la sortie sur blessure de Matt Carlino. Les Lillois ont exploité le point faible intérieur, pénalisé par les fautes, pour revenir dans la partie mais se sont heurtés à des Roannais combatifs et rugueux en défense qui ont su exploiter les opportunités qui se présentaient à eux pour sécuriser un nouveau succès. Les Choraliens restent ainsi à la première place de la ProB, talonnés par Orélans, Nancy et Vichy-Clermont.

Crédit photo : Gabin Roche

Le Roannais Basket Féminin, éliminé de la course aux playoffs la semaine précédente après une défaite face à Feytiat, a rechuté à domicile face à l’ASVEL Villeurbanne (66-77) en raison d’une adresse défaillante (28 %) et d’une supériorité rhodanienne dans quasiment tous les secteurs de jeu mais surtout au niveau de l’envie. Le RBF reste à la 5e place de la poule A de NF1 à deux journées de la fin du championnat.

Crédit photo : Jules Roche

L’ASR XV jouait sa saison sur un match à domicile face au RC Pays d’Ozon dimanche après-midi. Les hommes de Philippe Antunès ont mis une mi-temps à se libérer avant de prendre la mesure de leur adversaire et ainsin remporter leur 8e de finale de Promotion d’Honneur (16-8), synonyme de montée en Honneur (6e division française). Les Ascéristes continuent donc les phases finales et affronteront l’US Pays de Gex en quarts le 7 avril prochain.

Crédit photo : Jules Roche

Le CHR a quant à lui été stoppé dans sa folle épopée aux portes de la finale par les Bouquetins de Couchevel. Les hommes de Romain Bonnefond avaient pourtant remporté la manche 1 des demi-finales de D2 à domicile avant de craquer par deux fois à Méribel (5-0 le samedi lors de la manche 2 puis 2-1 le dimanche lors de la manche 3). Les Renards Roannais terminent cette saison 2018-2019 sur une note amère mais ont bien assumé le costume de petit poucet lors des playoffs, provoquant ainsi un engouement monstrueux pour l’aventure hockey qu’ils ont créé de toute pièce ensemble.