C’est l’exploit de cette séance de qualification pour les 500 Miles d’Indianapolis, le Français Simon Pagenaud s’adjuge la pôle position de l’épreuve. 

Après une première journée de qualifications samedi qui aura vu 36 candidats tenter de se répartir sur les positions 10 à 30 de la course, ce dimanche, les 9 pilotes les plus rapides  de la veille allaient se répartir sur les trois premières lignes de la grille de départ, c’est le Fast Nine Shoot-out. Les deux Français de la série Indycar Simon Pagenaud et Sébastien Bourdais étaient en lice.

229.992 Miles per Hour, c’est la moyenne cumulée de la vitesse de pointe de Simon Pagenaud pour boucler un “run” de 4 tours rapides du célèbre Speedway de l’Indiana. 230.119 mph, 230.011 mph, 230.110 mph et 229.729 mph. Métronome. Avec ces quatre tours flashés à près de 370 km/h, le Poitevin dépose Ed Carpenter, le spécialiste de l’exercice sur oval.

Le patron du Ed Carpenter Racing n’arrive “que” second avec une vitesse moyenne de 229.889 mph. Il sera sur la première ligne de la grille de départ en compagnie du Français et de son coéquipier, Spencer Pigot. Une ligne comptant trois emplacements.

Sébastien Bourdais n’aura quant à lui pas démérité. Au volant d’une voiture un peu plus modeste, il s’est emparé de la 7ème position avec une vitesse moyenne de 228.621 mph. Cela reste évidemment une très solide performance pour le Manceau. Les deux Français sont ainsi bien placés pour tenter de remporter dimanche prochain les 500 Miles d’Indianapolis.

Si 36 pilotes ont tenté samedi dernier de décrocher une place pour la course des 500 Miles, le circuit, lui, ne peut accueillir que 33 voitures. Avant de laisser la place au Fast 9, les pilotes qui s’étaient classés entre les 31ème et 36ème position le samedi allaient avoir une dernière chance d’accéder à la dernière ligne de la grille, les places 31, 32 et 33 ; c’était le “Last Row Shoot-out”.

Parmi ces pilotes, se trouvait Fernando Alonso qui a pour objectif de gagner les 500 Miles d’Indianapolis afin de compléter la non officielle Sainte Trinité du sport automobile, la triple couronne détenue par le seul Graham Hill à ce jour. Voir notre article : Alonso et la Triple Couronne.

Bien que crédité d’une vitesse moyenne 227.353 mph, l’Espagnol n’aura pas réussi son pari. Il a été battu pour le gain de la 33ème place par Kyle Kaiser du team Juncos Racing auteur d’une vitesse moyenne de 227.372 mph. Rageant.

Il faut admettre que McLaren n’aura pas réussi son exercice dans son ensemble. Entre problèmes techniques et accident pour Alonso en essais libres, l’écurie Britannique aura manqué de roulage et de confiance pour arriver dans les meilleures dispositions sur l’exercice de la qualification.