Quelques jours après avoir été sacré Champion du Monde de cross triathlon en Espagne, Arthur Forissier a repris son train de vie quotidien du côté de Saint-Etienne.

« Je suis Champion du Monde ». C’est une phrase que peut désormais clamer l’athlète stéphanois du Team Tvert. Au milieu de tous les cadors, à Pontevedra, Arthur Forissier a su se montrer patient pour aller décrocher le trophée ultime dans sa discipline. « Après avoir fait second au Xterra de Grèce fin avril, je n’arrivais pas dans la peau d’un favori » explique-t-il. La course débute par un kilomètre de nage, dans un fleuve à moitié à contre-courant. Ce n’est pas vraiment la spécialité du Ligérien, qui limite la casse en ne sortant pas trop loin des hommes de tête, dans une eau à… 14 degrés.

La transition avec la partie vélo (30 km) se déroule bien, Arthur ne perd pas de temps et réalise une deuxième partie de course de très bonne facture. « Après le vélo, je savais que je pouvais jouer quelque chose ». C’est effectivement ce qui s’est passé. Le Stéphanois revient sur les leaders et entame la course à pied en première position. « Quand je suis parti tout seul, je ne voulais plus les voir derrière. C’est chose faite, je suis très heureux » termine Arthur Forissier. Il est sacré, en solitaire, Champion du Monde 2019 devant le favori Ruben Zarafa (Espagne) et Lukas Kocar (Rép. Tchèque). Un titre, partagé avec sa famille et ses amis, qui a fait rentrer le triathlète français dans une nouvelle dimension.