Mené de 16 points à la mi-temps du match retour des quarts de finale des playoffs, Montbrison a effectué une magnifique “remontada”. La victoire 69-57 contre Chartres donne un sursis au BCMF, qui ira défier son adversaire demain pour une qualification en demi-finale. Aurélia Bouillon, qui a annoncé son départ en fin de saison, a savouré ce moment unique devant le public de Cherblanc.

  • Comment expliquez-vous l’incroyable victoire de mardi ?

A.B. : “C’est une belle victoire d’équipe. Nous ne voulions pas finir la saison comme ça devant notre public. Nous avons fait preuve de caractère et nous sommes très heureux d’être allés chercher ce succès”

  • Quel a été le discours de Corinne Benintendi pour remobiliser les troupes ?

A.B. : “A la mi-temps, on s’est parlé entre filles. Ce n’était pas possible de jouer comme ça. On peut perdre, mais pas sans se battre, ce ne sont pas les valeurs que l’on veut véhiculer. Par respect pour les supporters, les filles qui arrêtent cette saison, on devait rebondir. Cette remobilisation nous a lâché. Nous ne voulions pas avoir de regrets. On a tout donné, on a montré un vrai groupe, toutes les filles ont participé à cette remontée”

  • Qu’attendez-vous maintenant du déplacement à Chartres pour le match 3 ?

A.B. : “Cette victoire nous donne plus envie, on a rempli notre objectif, maintenant la pression est sur elles. On va jouer le coup à fond et essayer de nous qualifier pour les demi-finales. Nous n’avons pas de pression, il faut se faire plaisir et tout donner, nous sommes capables de passer. Cela risque de se jouer au mental, nous sommes prêtes”