Crédits photo : Twitter Critérium du Dauphiné.

 

Lors de la 6ème étape du Dauphiné, Julian Alaphilippe (Quick Step) devance d’un cheveu son dernier compagnon d’échappée l’Autrichien Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe). Il endosse par la même occasion le maillot de meilleur grimpeur.


 

Rapidement hors-course pour le général, le numéro un mondial n’a pas tardé à revenir dans le haut du classement lors des 3 dernières étapes. Top 10 à Roanne, 3ème au sprint à Voiron, le français n’a pas loupé l’occasion de s’échapper sur la plus longue étape (229km) de l’épreuve.

C’est au kilomètre 12 que le leader de la QuickStep décide de se faire la malle. Rejoint par De Marchi (CCC), et Mühlberger, Julian sait que cette épreuve longue et extrêmement vallonnée (8 cols répertoriés) est pour lui. Comptants près de 11 minutes à l’entame du dernier col, les trois hommes se battront pour la victoire. De Marchi ne peut suivre la cadence des deux autres coureurs. En tête, au sommet Alaphilippe gère parfaitement la fin de course en ne prenant aucun relais. A 200 mètres de l’arrivée, il surprend on adversaire et déboîte. Combatif, le puncheur de l’équipe Bora s’accroche mais c’est bien le tricolore qui l’emporte d’un rien.

 

Au classement général, Adam Yates reste maillot jaune. Une bataille épique se profile demain pour l’étape reine (3 cols de 1ère catégorie, 1 HC) de ce Critérium.