Crédits photo : Twitter Critérium du Dauphiné

 

S’il y avait une épreuve pour sprinters sur ce Dauphiné 2019, c’était bien celle-là. Au terme d’une course classique, le gros bras de l’équipe Bora a réglé tout ce petit monde pour s’adjuger la troisième étape. 


 

A départ de l’étape au Puy-en-Velay , le schéma de course ne laisse pas de place au doute. Cette étape sera pour les sprinters. Dans le peloton aussi , on le sait. Peu de valeureux voudront sortir pour former l’échappée suicidaire du jour. Finalement, Natnael Berhane (Cofidis) et de Quentin Pacher (Vital Concept) trouveront ce courage et résisteront 165 kilomètres. Derrière, Arkea-Samsic et Bora-Hansgrohe, les équipes respectives d’André Greipel et de Sam Bennett s’activent pour garder la main sur la course. A 12km kilomètres de Riom, les hommes de tête se font rattraper. Pendant 5 kilomètres, nous assistons à la mise en place des trains pour les favoris du jour. A ce petit jeu-là, Bora était la plus réglée et lance parfaitement Bennett dans les 250 derniers mètres. Trop fort, l’irlandais gagne son premier bouquet sur le Dauphiné.

 

Au classement général, statu quo. Dylan Teuns conserve le maillot jaune.