Crédits photo : twitter Critérium du Dauphiné

 

Au terme d’une étape apocalyptique, Wout Poels enlève l’étape reine de ce Dauphiné 2019 tandis que Jakob Fuglsang chipe le maillot jaune à Adam Yates pour une poignée de secondes. 


Les quatre difficultés du jour (3 de 1ère catégorie et une montée finale en hors-catégorie) ont épuisé le peloton. Comme cela n’était pas suffisant, orages et tempêtes ont agrémenté un parcours déjà ardu.

En début de course un groupe de 22 coureurs se détache avec Moscon, Van Baarle (Ineos), Haig, Howson (Mitchelton), Chérel (AG2R), Alaphilippe, Gilbert (Quick Step), Grossschartner (Bora), Lutsenko, Cort (Astana), Hansen (Cofidis), Fernandez (Movistar), Hofstede (Jumbo), Eg, Theuns (Trek), Woods (Education First), Mertz (Lotto-Soudal), Padun (Bahrain), Rosskopf (CCC), Pacher (Vital Concept), Ledanois (Arkea) et Power (Sunweb). Les points des deux premières ascensions sont pris par Alaphilippe, histoire de consolider son maillot à pois. Le groupe se délite et à 17 km de l’arrivée, ils ne sont plus que neuf.

Dans le peloton, l’attaque de Quintana dans la montée de Pipay aura eu raison des échappées. Sous une pluie torrentielle, le Colombien ne supporte pas la cadence et les 5 derniers kilomètres voient attaquer à tour de rôle, Pinot, Bardet et Fuglsang. C’est finalement le Danois, accompagné de Buchmann, qui creusera un écart assez conséquent. Mais à 300 mètres de l’arrivée, Wout Poels surgit et grille les deux hommes.

 

Au classement général, Jakob Fuglsang prend le maillot de leader reléguant Yates à 8 secondes. le premier français Thibault Pinot est 7ème à 33 secondes.