Crédits photo : Twitter NBA France

 

La dernière rencontre de l’histoire de l’Oracle Arena nous a réservé un scénario digne des plus grandes tragédies grecques. Au terme de 48 minutes de pur basket, les Raptors de Toronto remportent le game 6 de ces finales face à Golden State Warriors (114-110) et remportent leur première bague ! 


 

Avec deux équipes au taquet, le match partait sur les chapeaux de roues. Le premier quart lance parfaitement ce qui sera le dernier match de la saison. Avec deux équipes répondant présentes, le score est serré (32-33). Kyle Lowry est alors exceptionnel. Longtemps décrié au cours de sa carrière, le meneur historique de la franchise du Nord termine la mi-temps avec 21 points, 6 rebonds et 6 passes décisives. Coté Warriors, le backcourt maintient les “Dubs” à 3 points (57-60).

Mais les Dieux du basket ne souhaitaient pas voir le threepeat (champions NBA 3 fois de suite) de Golden State. Auteur de 3 premiers quart-temps excellents (30 pts), Klay Thompson retombe mal après un dunk et se tord de douleur. Connaissant le gaillard, la stupeur est totale à Oakland. On sait que ce n’est pas anodin. Après Kevin Durant, l’équipe californienne perd son second “K“. Héroïque et sur un genou, le shooter revient des vestiaires pour marquer ses deux lancers francs. Une Légende. Malgré tout, c’est un tournant. C’est LE tournant.

A l’entame du quatrième quart-temps, Golden State mène 88 à 86. En baroud d’honneur, les hommes de Steve Kerr restent en course. Les deux dernières minutes seront étouffantes. Draymond Green (11 pts, 19 rebonds, 13 passes) scelle un énorme triple double en plantant un shoot derrière l’arc permettant aux siens de revenir à 3 points (105-108). Demarcus Cousins assure et recolle à un petit point. A 45 secondes du terme, il y 109-108. Mais les Dinos ne pouvaient laisser passer cette occasion. Solide, Pascal Siakam marque. Après deux lancers de Curry, il reste 20 secondes, un point d’écart. Sur la remise en jeu, tremblotants, les coéquipiers de Kawhi perdent la balle. L’Oracle croit à l’exploit.

Sur la dernière possession, Curry reçoit le ballon et échoue à 3pts. Se battant au rebond, Green demande un temps mort que les champions en titre n’avaient pas. Faute technique sifflée, Kawhi Leonard, le futur MVP des finales, ne flanche pas et rajoute deux points. Score finale 110 à 114.

Au terme de Finales et Play-offs d’une qualité extraordinaire, Toronto ramène le premier titre NBA au Canada. Ce fut dingue, merci et bravo !