Crédits photo : Twitter Roland Garros

Retardé par l’incroyable rencontre entre Stéfanos Tsitsipas et Stanislas Wawrinka, le huitième de finale entre Kei Nishikori et Benoit Paire a été interrompu par la nuit. Le japonais mène 2 sets à 1 (6-2, [8] 6-7, 6-2, int.). 


Il est environ 19h30 quand les deux joueurs foulent la terre battue de l’arène mythique de Roland Garros. Le début de match de Benoit Paire promet. Avec un break d’entrée, on se dit que l’Avignonnais est en jambes et que l’exploit est à portée de main. Mais Benoit Paire reste Benoit Paire. Autant talentueux qu’intempestif, il perd 6 jeux de suite et laisse filer la première manche.

Dans le deuxième acte, plus agressif et inspiré, le récent vainqueur du tournoi de Lyon pose de sérieux problèmes au 7ème joueur mondial. Malheureusement, son inconstance l’a obligé à aller chercher cette manche au tie-break en perdant son service à 5-3. Mené 4 à 2 dans le jeu décisif, Paire harangue le Lenglen et reprend la mène. Au bout du bout, il empoche le set 10-8. On croit le 38ème mondial lancé.

Frustré par son pourcentage au service, Benoit se tend et retombe dans les méandres du joueur que l’on connaît. Moment choisi :

 

De son côté, Nishikori, gardant son calme légendaire, poursuivait son petit bonhomme de chemin pour conclure la 3ème manche. Reprise ce jour après le match opposant Katerina Siniakova – Madison Keys.