Crédits photo : Twitter LeParisien

 

Benoit Paire a perdu contre Kei Nishikori en cinq sets tôt (6-2, 6-7[8], 6-2, 6-7 [8], 7-5) dans l’après-midi après avoir été interrompu hier soir. Gaël Monfils, quant à lui, n’a pas existé face à Dominic Thiem (6-4, 6-4, 6-2). Il n’y a plus de Français dans le tournoi. 


Benoit Paire sur courant alternatif

Le public du Susan Lenglen y a longtemps cru. Face à un Kei Nishikori visiblement mal réveillé, le français calme et appliqué pratiquait un tennis agréable et efficace. Tout en sérenité, l’Avignonnais s’offrait le droit de jouer un cinquième set. Relâché, Paire prenait doucement le dessus sur le japonais. Malheureusement, la suite parait trop évidente. Servant pour le match à 5-3, le 38ème mondial, rattrapé par l’enjeu s’effondre et perd le set 7-5. Encore et toujours la même rengaine, son talent n’a d’égal que son inconstance. Dommage…

 

Gaël Monfils était trop loin

Il est arrivé ambitieux sur cette quinzaine. Après trois premiers tours convaincants, la douche fut glaciale. Gaël Monfils était tout simplement impuissant cet après-midi. Le numéro 4 mondial Autrichien a contrôlé la partie de bout en bout. Simplement impuissant, le Français visiblement stressé n’a jamais existé. Face à un adversaire qui jouait son meilleur tennis, l’aventure parisienne s’arrête en huitième pour la Monf’.

 

Il n’y a plus de français dans le tableau principal.