Après Kévin Mayer au décathlon, on ne pouvait pas passer à côté de sa succession du côté de l’hepthlon : Solène Ndama.

Son nom ne parle peut-être pas à tout le monde et c’est bien normal car à 20 ans, la jeune bordelaise à encore tout à prouver sur la scène internationale mais elle représente bien l’avenir de l’athlétisme français. Révélée d’abord sur 100m haies en 2017 avec à la clé un titre de championne d’Europe Juniors en 13’15 suivi d’une performance incroyable aux championnats d’Europe de Berlin 2018 où elle attendra la finale à seulement 19 ans, la protégée de Laurent Moreschi et Jean-Daniel Mirre va ensuite claquer une performance qui va marquer les esprits en mars à 2019 l’occasion des Championnats d’Europe en salle avec un record de France du pentathlon égalé (4 723 points) et des records personnels améliorés dans 3 épreuves. Le 23 juin dernier à Talence, elle pulvérisait également son record personnel à l’heptathlon avec 6 290 points qui promettent du spectacle ce vendredi et samedi au Stade Henri-Lux.

Crédit photo : Réseaux sociaux de l’athlète