Depuis l’annonce de son départ de Feurs pour Vitré, Julien Cortey était resté dans le silence. De son aventure avec les Enfants du Forez à son choix de rejoindre la Bretagne, le coach évoque tout pour Parlons Sports.

C’est une décision qui avait fait beaucoup de bruit dans la commune de Feurs. L’enfant du pays, Julien Cortey, quitte le club de basket qu’il entraînait depuis 2015 (joueur de 2012 à 2015) pour démarrer une nouvelle histoire à Vitré, en Bretagne. Véritable icône dans le Forez, l’ancien joueur devenu technicien a grandement participé à la construction des EFF avec comme point culminant la montée en NM1 en mai 2018. “J’avais une porte de sortie octroyée par le Président au mois de novembre 2018. Nous étions en avance sur l’objectif qui était de faire monter Feurs en NM1 en 2020. Je n’aime pas stagner et j’avais une vision pour la progression du club, tant sur le terrain qu’en dehors. Or, j’ai très vite senti que, malheureusement, elle n’était plus en adéquation avec la leur“.

C’est alors que Vitré prend contact avec Julien Cortey. Même si, dans ses plans, un départ du Forez n’était pas prévu si tôt, l’opportunité de rejoindre un club aux structures plus importantes et aux ambitions plus élevées a pesé dans la balance. “C’a été un choix difficile et murement réfléchi, cela ne s’est pas fait du jour au lendemain. Les dirigeants étaient informés des contacts avec ce club. J’attendais de leur part, entre autres, des garanties concernant la pérennité du projet forézien, notamment suite au départ annoncé en début de saison de notre responsable Marketing Marc Chaussepied. Je ne voulais pas partir de Feurs simplement pour partir de Feurs. Le professionnalisme du club de Vitré et son projet ambitieux m’ont séduit. Ma décision a été prise et communiquée à la date convenue“.

Parmi ses nouveaux objectifs, le Ligérien devra pérenniser le club en haut de tableau NM1. Il a signé pour deux années avec le club breton. Ce qui ne l’empêche pas de garder un bon souvenir de ses nombreuses années avec les Enfants du Forez. “Je n’oublie rien de ce que le club m’a apporté pendant toutes ces années et je suis fier de ce que nous avons accompli. Je ne tire pas un trait sur le passé. Je tiens à remercier le club, les bénévoles, mes joueurs et mes anciens joueurs en équipe deux. Les partenaires ont toujours été présents et je souhaite remercier particulièrement Christian Aspin de la société Tradibat. Feurs m’a donné la possibilité de progresser et ce fut une expérience incroyable“. Julien Cortey va maintenant rejoindre Vitré où les entraînements de l’équipe première vont démarrer le 6 août.