Signé au mois d’août de l’année dernière, Franck Honorat a d’abord été prêté au Clermont Foot 63 tout au long de l’année. Une nouvelle saison pleine (4 buts et 9 passes décisives en 35 matchs) plus tard, le voici prêt à briller sur les bords du Furan.

 

Précocité et rapidité

Franck Honorat est rapidement repéré par l’OGC Nice et il intègre le centre de formation du club azuréen. Le 3 novembre 2013, à l’âge de 17 ans, il est récompensé par une apparition en Ligue 1 contre les Girondins de Bordeaux. Il jouera une vingtaine de matchs avec les Niçois avant d’être prêté à Sochaux. Puis vendu au Clermont Foot où il commencera à prendre du galon.

Inévitable titulaire lors de sa première saison, il est repéré par les Verts et acheté dans la foulée pour une modeste somme (2 millions d’euros environ).

Milieu droit de formation, il s’est révélé être un élément clé de l’attaque clermontoise l’année dernière de par sa qualité de passe (9 passes décisives, 8 l’année d’avant) mais aussi par sa vitesse. Présenté en conférence de presse mardi, il a avoué avoir pointé à 37 km/h la saison dernière ! Une vélocité impressionnante qui, associée aux Cabella, Khazri, Nordin et consorts devrait faire des ravages dans l’attaque stéphanoise.

L’ASSE est donc un nouveau départ pour Franck Honorat qui aura l’occasion de découvrir l’Europa League pour la première fois cette saison.