Nous sommes allés à la rencontre d’un coureur aguerri bien connu dans le Roannais. Travailleur dans l’âme, Walid Brahimi s’en est toujours sorti grâce à son mental d’acier qui l’a notamment poussé à aller se frotter aux meilleures pointures mondiales de l’athlétisme à Iten (Kenya) pendant une grande partie de l’année. Partons à la découverte son parcours dans l’athlé, ses derniers résultats, ses projets d’avenir. Pour embarquer dans son univers, il vous suffit juste de continuer à lire cet article quelques lignes plus bas.


Parlons Sports : Bonjour Walid, pour commencer peux-tu te présenter aux lecteurs de Parlons Sports qui ne te connaissent pas encore ?

Walid Brahimi : Bonjour, je m’appelle Walid, j’ai 23 ans et je suis né à Roanne. Je pratique l’athlétisme à haut niveau depuis maintenant 6 ans au Club athlétique du Roannais. Actuellement je possède à mon palmarès un titre de champion de France sur 3000m steeple et je suis également détenteur de deux records de la Loire sur 2000m steeple et 3000m steeple.

PS : Au niveau des résultats sportifs comment cela se passe en ce moment pour toi ?

WB : Au niveau des résultats cette année, je me suis blessé lors de ma préparation au Kenya donc cela m’a pas mal ralenti sur ma saison estivale. J’ai couru seulement deux courses avant de devoir arrêter ma saison. Donc je n’est pas pu faire de gros résultat. Je prends un peu de repos depuis le mois de juin et je viens de reprendre le chemin de l’entraînement il y a une semaine avec pas mal de nouveaux projets en tête pour la nouvelle saison.

PS : Pour finir quels sont tes projets pour le futur ?

WB : Pour cette saison, il va y avoir beaucoup de changements. Tout d’abord, je ne retournerai pas au Kenya cette année afin de travailler ici à Roanne où je serais en contrat de service civique avec mon club tout en faisant un petit boulot à côté. Je vais laisser un peu ma carrière sportive de côté une saison pour penser à ma reconversion professionnelle. Mais je vais continuer à m’entraîner, toutefois sans objectif concret. J’ai deux, trois projets au Kenya mais je peux pas en y dire plus pour le moment…