Premier point presse de l’entraîneur de l’ASSE avant la reprise du championnat et tour d’horizon avec un axe majeur, le mercato, renforts et départs plus le cas M’Vila.

 

 

Le groupe pour Dijon samedi

« Hormis Saliba qui n’est pas apte, Abi qui a ressenti une petite douleur, KMP et Gabi Silva en phase de reprise, tout le monde est opérationnel, y compris les dernières recrues et Wahbi»

Le recrutement

« On essaie de remplir les cases. J’aurais préféré que cela aime plus vite, mais on s’adapte , comme tout entraîneur et notre mercato est loin d’être terminé. A mes yeux, il manque deux postes à renforcer, un défensif et je n’ai pas besoin de faire un dessin (Kolodziejczak), et un offensif. Kolo, c’est un dossier long à être réglé, mais c’est en bonne voie…. Devant, je recherche un joueur qui a des jambes, un joueur de profondeur ».

L’avenir de Yann M’Vila

« Moi, je sais que jusqu’à la fin du mercato, je ne dormirai pas. La seule chose que je peux dire c’est que j’ai eu différents entretiens avec mes cadres et notamment Yann M’Vila et que pour moi, il est un joueur de l’ASSE jusqu’à la fin de la saison. Je voulais savoir s’il se voyait stéphanois et il m’a confirmé son souhait de rester parmi nous. Maintenant, je n’ai pas une boule de cristal. Le mercato n’est pas terminé, je ne sais pas ce qu’il peut se passer dans les semaines où les jours à venir. »

Les offres qu’on ne peut pas refuser

« Je suppose que vos parlez du cas de Rémy Cabella. Quand un joueur que vous connaissez depuis l’âge de 14 ans, qui ne parle que de jeu, vient vous voir pour vous présenter la réalité des choses, vous avez beau lui expliquer la vie, c’est difficile de l’emmener sur un autre terrain. Il est difficile pour le joueur de résister et pour le club de faire barrage. J’ai tout tenté pendant des jours. Le club a bien réagi parce que j’avais mis une condition à son départ, qu’il soit immédiatement remplacé. »

Ryad Boudebouz

« Il y avait quelques pistes, mais Ryad, depuis la saison dernière avait fait pas mal d’appel de balle (sic) que ce soit à Jean-Louis ou à moi. Donc, dès que l’occasion s’est présentée, il m’a paru qu’il pouvait être le successeur, même si je ne vous cache pas que j’aurais aimé que Rémy reste. Je le prends pour jouer dans l’axe mais Ryad est capable de jouer sur un côté, est intelligent, adaptable. »

Les jeunes

« On a joué avec quatre ou cinq cadres de la saison dernière en préparation, ce n’est pas évident pour les jeunes mais ils ont répondu à mes attentes. J’ai bien aimé, par exemple la charnière Fofana-Moukoudi. Je les ai même alignés dans une défense à trois parce qu’on sera peut-être amené à évoluer de la sorte ».

Miguel Trauco

« C’est un poste qu’il fallait renfoncer et que ce soit avec un joueur opérationnel de suite. Avec Silva, on sera armé ce qui n’était quand même pas le cas la saison dernière. »

L’équipe est-elle prête?

«Objectivement, non. On était très loin de l’équipe type et de l’équipe rêvée en préparation et il faudra du temps, trouver des automatismes dans le secteur offensif. »

Les objectifs

« Il faut être ambitieux et réalistes. On sait qu’il va y avoir une plus grande concurrence que la saison dernière. J’ai dit à mon groupe qu’il faut savoir tourner la page, ne pas vivre sur le passé mais ne pas avoir peur de se donner des objectifs élevés. On veut aller le plus loin possible. »

Didier Bigard