Il aura fallu 4 jours au staff choralien pour trouver le pigiste de Ferdinand Prenom la saison prochaine en Jeep Elite. Le club a jeté son dévolu sur un homme déjà connu et apprécié à Vacheresse : Joe Burton.


La fuite dans le navire choralien a vite été réparée après l’annonce de la longue indisponibilité de Ferdinand Prenom (opéré lundi de lésions aux genoux et écarté des parquets jusqu’en février). Laurent Pluvy a fait revenir Joe Burton (28 ans, 2m01), pivot amérindien qu’il connaît bien pour l’avoir coaché deux saisons, d’abord à Evreux où il avait atteint la finale d’accession en Jeep Elite et décroché le titre de MVP de la saison puis à Roanne en 2016-2017 où il avait été élu MVP de la finale de Leaders Cup ProB remportée face à Boulogne-sur-Mer et compilé 17 points et capté 9 rebonds en moyenne sur la saison régulière. Malgré deux saisons abouties dans l’antichambre du basket français, aucune proposition d’un club ne s’est proposée à lui, jugé “trop gros ou trop petit” pour la première division. Des refus qui l’ont poussé à s’exiler au Japon une saison avant de revenir en France la saison dernière du côté de l’ADA Blois.

Dans l’embarras après l’annonce de la blessure de Ferdinand Prenom, la Chorale a trouvé un profil similaire en recrutant Joe Burton : un poste 5 imposant (110 kg), possédant de très bonnes mains et un sens du placement sous le panier exceptionnel. Laurent Pluvy n’a pas hésité à lui faire de nouveau confiance et se réjouit de travailler de nouveau avec un joueur revanchard et ultra motivé.

Les déclarations

“C’est un garçon qu’on connait très bien, qui pour moi peut être dominant en Jeep Elite comme il l’a été en ProB. Il était du niveau de Zach Peacock et Franck Hassell, des joueurs qui se sont avérés dominant en Jeep Elite par la suite. Il a perdu plus de vingt kilos cet été, il a très envie de s’investir dans notre philosophie de jeu axée sur la défense.” Laurent Pluvy – coach de la Chorale Roanne Basket

“Je confirme que je suis motivé ! Je suis heureux d’être de retour à Roanne et aussi de découvrir enfin la Jeep Elite. J’ai hâte de poser mes valises et de commencer à travailler et à nouer des relations avec les nouveaux joueurs. Je suis impatient de voir tous les anciens coéquipiers avec qui je suis toujours resté en contact, mais aussi de retrouver les fans bien sûr !” Joe Burton – pivot de la Chorale Roanne Basket