Rassemblant en un événement de 10 jours la compétition masculine et féminine, les Championnats d’Europe d’Ultimate Frisbee vont animer le sol Polonais à partir de ce samedi. Au coeur du groupe français, on retrouve Clémentine Barrelon et Alizée Franchitti qui se disputeront le titre continental dans les catégories U17 et U20.


La sélection française se déplacera avec un effectif de 80 éléments sportifs pour tenter de s’imposer parmi l’élite européenne dans la ville de Wroclaw. Clémentine et Alizée sont licenciées au club de Fumble d’Andrézieux-Bouthéon. Actuellement en stage national dans le Haut-Rhin, à Mulhouse, la pression se sait présente car la France vise clairement le podium dans ces catégories.

Pour rappel, ou dans un cadre de découverte pour d’autres, l’Ultimate se dispute à 7 contre 7 en extérieur sur un terrain en herbe (il existe des variantes à 5 contre 5 en intérieur). Le but est de faire voler le disque jusqu’à l’amener dans l’en-but adverse. On y retrouve ici le schéma stratégique du football américain inventeur également de l’Ultimate Frisbee.

Une opération séduction est également mise en place car il est envisageable de voir l’Ultimate faire son entrée parmi les nouvelles disciplines olympiques lors des JO de Paris en 2024. Il faudra donc réaliser une belle promotion de leur discipline qui pourrait gagner en médiatisation en cas de succès général durant de rendez-vous.