La Chorale de Roanne disputait son premier match amical de la saison ce vendredi soir à la Halle Vacheresse contre la JL Bourg. Défaits sur le fil (74-79), les hommes de Laurent Pluvy n’ont pas à rougir de leur prestation du jour.


Les Roannais ont déjà commencé à faire grimper les décibels dans le showdron qu’est la Halle André Vacheresse. Devant près de 1 500 personnes, les coéquipiers de Clément Cavallo (6 points, 4 interceptions, 3 rebonds, 2 passes décisives, 10 d’évaluation en 15 minutes) ont très vite gommé les erreurs de début de partie pour se donner le droit de jouer les yeux dans les yeux avec la JL Bourg, équipe taillée pour la course aux playoffs. L’envie, la grinta, la soif de bien faire des Choraliens s’est ressentie sur chaque poste. Même si tout le monde n’a pas pu se hisser au niveau de Marcquise Reed (17 points, 6 rebonds, 2 passes décisives, 17 d’évaluation en 23 minutes) au niveau du scoring, la débauche d’énergie était de tous les instants. Le duo Olivier Cortale (13 points, 6 rebonds, 2 passes décisives, 15 d’évaluation en 21 minutes) – Joe Burton (8 points, 11 rebonds, 4 passes décisives, 3 interceptions, 23 d'(évaluation en 23 minutes) a répondu présent dans le secteur intérieur face à la paire Zachery Peackock (13 points, 4 rebonds, 2 interceptions, 16 d’évaluation) – Jackie Carmichael (15 points, 8 rebonds, 16 d’évaluation en 26 minutes) et la Chorale se retrouvait en tête dans le cœur du troisième quart-temps (57-56), prête à offrir une première victoire de prestige à ses supporters. Malheureusement, les pistoleros bressans Maxime Courby (15 points, 3 interceptions, 2 passes décisives, 15 d’évaluation en 27 minutes) – Chirs Johnson (13 points, 2 rebonds, 2 interceptions, 13 d’évaluation en 21 minutes) étaient en forme ce soir et ont permis à la JL Bourg de garder une légère avance jusqu’au buzzer final (74-79).

Acclamée par la Halle entière, l’équipe choralienne sera de retour dans son jardin de Vacheresse dès vendredi soir à 20 h pour un deuxième match de préparation qui s’annonce d’ores et déjà savoureux face à St Chamond.

Crédit photo : Jules Roche